Essai. Casque Icon Airflite Stim

Toujours à la recherche d’équipement motard qui sorte de l’ordinaire, en 2019, je devais changer de casque.

Cela faisait pas mal de temps que je suivais la marque américaine ICON. Son ADN est de proposer des équipements répondant à tous les standards de sécurité tout en proposant des looks qui se démarquent.

J’avais craqué sur le Airflite Stim Black. Son look m’avait scotché dès sa sortie aux USA : agressif et original. Malheureusement c’est une marque encore peu connue en France et pour moi un casque ça s’essaye et ça s’achète dans un bouclard, pas sur internet.

Par chance notre partenaire MOTOPERF à Lons Le Saunier est devenu en 2018/2019 distributeur officiel ICON. C’est donc chez lui que j’ai pu essayer et acquérir mon nouveau heaume.

Il répond à toutes les normes de sécurité : DOT FMVSS 218 (US), ECE 22-05 (Europe), & PSC (Japon).

Il est en polycarbonate, malheureusement car j’aurais préféré de la fibre : cela explique aussi son poids de 1550 gr, qui reste cependant dans la moyenne des intégraux.

Il est équipé de série d’un écran solaire rétractable.

Les finitions sont belles, l’écran facilement démontable, le maintien du casque assurée par une boucle double D.

Icon a fait l’impasse sur le système Pinlock, remplaçant ce dernier par de généreuses aérations et un traitement des visières (attention donc de laver ces dernières sans produits agressifs).

Sa garniture intérieure HydraDry est très agréable, traitée anti-transpiration, facilement démontable et lavable.

J’avais volontairement choisi une taille très serrée, j’ai donc un peu souffert le temps que les mousses se fassent à mon visage, mais rien de grave.

La visière d’origine est transparente mais j’ai opté pour une magnifique visière iridium dernière génération, qui offre une belle protection solaire mais autorise quand même de rouler par temps sombre et de nuit. Très customisable le Airflite vous permet de choisir parmi une large gamme de visière mais aussi de décorations de casque. Vous pouvez même changer l’aspect du petit spoiler situé à l’arrière, voir lui donner un look plus cross.Icon Airflite Stim

Mais un casque c’est fait pour rouler, surtout au MCP, et celui-ci n’a pas dérogé à la règle et s’est pris plus de 10000 km par tous les temps.

Et le verdict est très positif. Très confortable, plutôt bien insonorisé, sa bavette anti-remous protège du froid l’hiver (vous pouvez l’enlever) et ses larges aérations offrent un confort sous les grandes chaleurs que je n’atteignais avant qu’avec un modulable. En effet, l’orifice central, qui passe d’ailleurs à travers la visière, peut se régler sur 3 niveaux et ainsi offrir une ventilation maximale. Le rappel au look des casques cross n’est encore une fois pas fortuit. Vous trouvez aussi sur le-dessus 2 ouvertures qui augmentent encore le volume d’air qui circule vers les superbes extracteurs arrières.

Ayant roulé plus de 300 km sous une pluie battante, je n’ai remarqué aucune fuite et aucune apparition de buée, le large écran, le traitement et le système d’aération remplissent leur office.

Bref je suis convaincu aussi bien par son look que par ses prestations. Vous pouvez y aller les yeux fermés si vous recherchez un intégral de qualité avec un look original, le tout à un prix très contenu : 300 euros et 45 euros la visière iridium.

À noter que Motoperf fait une promo : casque Airflite + 1 visière iridium à 330 euros.

On a aimé :

– le look

– les finitions

– les options pour personnaliser son casque

– le confort

– l’efficacité de l’aération

– le rapport qualité/prix

On a moins aimé :

– la coque en polycarbonate (j’aime la fibre) qui augmente le poids

À LIRE AUSSI :

1 Commentaire

1 ping

  1. I enjoy, result in I found exactly what I was looking
    for. You have ended my 4 day long hunt! God Bless you
    man. Have a great day. Bye

  1. […] Essai. Casque Icon Airflite Stim […]

Répondre à sloth hiking team t shirt Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Enable Notifications.    Ok No thanks